Skip Navigation LinksProjet

​​​​​Tanzanie​​​​​ - UNESCO

Responsable de projet : Nathalie Sabatié (contact : nathalie@copeia.fr)


L'UNESCO coordonne un projet de préservation et valorisation des archives de la libération de la Tanzanie, financé par la Commission européenne.

Le rôle de COPEIA est de fournir une assistance technique et des formations aux acteurs locaux pour améliorer leur gestion du patrimoine écrit.

Les actions
  • Missions sur place et formation sur l'état de conservation des documents, en préalable au travail de terrain d'inventaire des acteurs nationaux.
  • Missions sur place et formations en numérisation et restauration
  • Missions sur place et formations en conservation préventive sur les locaux qui accueilleront les archives après traitement.
L'objectif global de cette action est de favoriser l'appropriation nationale de la mémoire historique de la Tanzanie et de renforcer le développement humain par la préservation et la promotion de ses archives pour les générations actuelles et futures.

Afin de contribuer à la réalisation de cet objectif, deux dimensions sont à prendre en compte : la préservation et la sensibilisation / diffusion auprès du public.

La préservation du patrimoine archivistique pour les générations présentes et futures est cruciale car ce patrimoine est fragile. Chaque jour des pièces irremplaçables de cette mémoire disparaissent. Les archives sont détériorées en raison de produits chimiques, de facteurs biologiques ou physiques liés au support même sur lequel elles sont enregistrées ou en raison d'un manque d'attention, de mauvaise gestion et de catastrophes d'origine humaine ou naturelle.

En Tanzanie, de précieuses archives sont en danger en raison d'un ou de plusieurs de ces facteurs. Cependant, ce patrimoine archivistique reflète la diversité des langues, des peuples et des cultures de la Tanzanie. A cet effet, le projet ne se limite pas seulement à répondre aux besoins de conservation et de protection des documents les plus menacés (son, photo, audiovisuel, imprimés et manuscrits) des archives tanzaniennes, mais vise aussi à renforcer et développer les capacités des institutions pour leur permettre de mieux préserver leurs fonds au fil du temps.

La sensibilisation et les connaissances au sujet de l'existence et du contenu du patrimoine archivistique n'est pas seulement une condition préalable à la préservation de ce patrimoine, mais aussi un facteur important pour aider la société tanzanienne à construire son histoire, son identité et sa culture. L’amélioration des connaissances et la sensibilisation autour des archives du patrimoine permettront au peuple de la Tanzanie de se réapproprier sa mémoire historique et de développer davantage son identité culturelle qui est le fondement de la cohésion sociale et de la stabilité.

Toutefois, le contenu des archives Tanzaniennes n'est pas encore entièrement accessible et donc peu connu. Par conséquent, le projet développe une campagne de sensibilisation et des activités de coopération et d’échanges.